Ateliers Portage

Je vois des plantes qui grimpent et je me demande vraiment comment on peut parfois reprocher aux enfants qui grandissent de grimper sur nos têtes. Bien sûr, ils grimpent. Ils sont nés pour grimper, grandir et s’aimer. (…) 

 Nous emmenons les enfants que nous portons par-delà les limites d’eux-mêmes et de nous aussi. Nous les emportons au-dedans, au-dehors, dans une dimension plus vaste que celles d’un berceau, des livres d’image ou de la télévision. Nous les emmenons au-dedans d’eux-mêmes, en plein dans leurs sensations corporelles immédiates et nous les relions à la nécessaire expérimentation de la vie, qui démarre sans délai et qui leur offre l’opportunité de vivre tout ceci dans un accompagnement sécurisant. La mère a besoin de son enfant et l’enfant a besoin de sa mère, explique Michel Odent. L’enfant qui s’incarne a besoin de faire de la vie une amie.

 

Avec eux, nous nous dépassons aussi. Nous apprenons notre corps autrement. (…)

extrait d’Un petit nœud et puis s’en va… d’Ingrid VAN DEN PEEREBOOM et Sandrine FRAIKIN

Pourquoi porter bébé ?

On peut diviser les petits des mammifères en 3 grandes catégories selon leur espèce:

  • Les espèces nidifuges : les petits naissent matures, aptes à suivre leur mère dès la naissance et toute la journée, crient lorsqu’ils se sentent abandonnés, tètent fréquemment (chevaux, éléphants etc.).
  • Les espèces nidicoles : les petits sont capable de rester calme plusieurs heures, seuls dans leur nid en attendant le retour de leur mère, lait calorique donc tètent moins fréquemment (les chatons etc.).
  • Les espèces portées : les petits naissent avec une immaturité corporelle (impossibilité de se mouvoir seul), réclament la présence et les soins constants de leurs parents, crient lorsqu’ils ressentent l’abandon, tètent très fréquemment (lait moins riche en calories).

Certains petits des espèces portées vont continuer de grandir au chaud dans une poche (ex: kangourous), d’autres vont s’agripper grâce à un réflexe archaïque, le « grasping », ou réflexe d’agrippement (ex: singes, humains).

Pour ces espèces portées, poser le petit au sol c’est le laisser à la merci des prédateurs, raison pour laquelle le bébé pleure si les parents s’en éloignent. Même si aujourd’hui l’être humain vit dans un contexte et un confort différent, le bébé qui naît n’en a aucune idée : ses besoins seront les mêmes que celui d’un enfant né il y à 800 000ans : il voit le jour avec les réflexes propres à son espèce.

En quelques points…

Au delà de répondre au besoin du nouveau né d’être rassuré par la conservation d’un contact physique avec ses parents, le portage permet au porteur d’avoir les mains libres et offre une liberté de déplacements (limités en poussette). Un bon portage (physiologique) va également permettre un développement harmonieux des hanches et de la colonne vertébrale pour l’enfant. Il est aussi un outil logique au développement du lien d’attachement.

En portant votre bébé, vous lui transmettez ce qu’aucune chambre d’enfant installée avec amour, aucun berceau ni aucune poussette ultra-confortable ne peuvent transmettre : le sentiment de bien-être, de sécurité, de chaleur, le mouvement, la vie.

Felix Stauffer – Biologiste

Pourquoi prendre des cours de portage ?

Aujourd’hui, comme depuis de nombreuses années sur le marché de la puériculture, le marketing s’est emparé de l’essor du portage. Les moyens de porter nos bébés sont désormais multiples mais peu assurent une position sécure et physiologique.

Un portage physiologique respecte la position naturelle du bébé et de sa colonne vertébrale lui évitant ainsi des traumatismes observables à le long terme.

Participer à un atelier permet notamment de définir avec l’aide de la monitrice le moyen de portage qui vous convient. Devenez rapidement à l’aise avec les différents nœuds et gagnez en assurance !

Tarifs par couple ou par personne

Atelier portage individuel d’1h3040 euros
Atelier portage individuel récapitulatif20 euros
Atelier portage collectif de 1h (max 3 familles)25 euros
Forfait futurs parents (1 atelier durant la grossesse et 1 atelier le 1er mois de bébé)60 euros
Atelier découverte du portage – Intervention auprès d’un groupe10 euros